Téléphonie Thématiques

Téléphonie mobile  – Le forfait à vie n’existe pas

Téléphonie mobile  – Le forfait à vie n’existe pas

Publié le : 15/06/2020 

Aucun abonné à un service de téléphonie mobile ne peut être certain à 100 % que le prix de son forfait n’augmentera jamais, même si certains sites tendent à faire miroiter des forfaits à vie.

Bouygues Télécom, Orange, SFR et les autres… depuis quelques années, les opérateurs de téléphonie mobile procèdent régulièrement à ce qu’ils appellent pudiquement des « réajustements de tarif ». En clair, ils augmentent le montant de certains de leurs forfaits qu’ils jugent ne pas être assez rentables. Cette pratique n’est pas illégale tant que l’opérateur respecte certaines conditions (lire encadré). Mais pour les consommateurs concernés, la pilule est souvent amère, surtout pour ceux qui pensaient avoir souscrit un forfait à vie.

En réalité, aucun opérateur ne s’engage à ne jamais augmenter le tarif d’un forfait jusqu’à ce que son client le résilie. Une partie d’entre eux cherchent bien, dans leurs publicités et sur leurs sites Internet, à souligner que le prix de leur forfait n’augmentera pas automatiquement au bout de 6 mois ou 1 an, mais dans ce cas, ils utilisent des mentions telles que « Pas seulement la première année » (Bouygues Télécom), « Même après 1 an » (Sosh) ou encore « Sans prix qui double au bout d’un an » (Red by SFR), mais jamais « à vie ». Même l’expression « Sans condition de durée », qui a été un temps utilisée et qui portait à confusion, a disparu… retrouvez des exemples  et l’intégralité de l’article en suivant le lien

Des intermédiaires moins scrupuleux (suivez le lien)

Mais si les opérateurs font attention à ce qu’ils écrivent, ce n’est pas le cas de tout le monde. Des sites Internet spécialisés dans les bons plans, des comparateurs de forfaits ou encore certains médias en ligne font preuve de nettement moins de prudence et n’hésitent pas indiquer comme étant « à vie » des forfaits qui n’en sont pas…

Nos conseils (suivez le lien)

Hausses de tarif : la loi du côté des opérateurs (suivez le lien)

source : www.quechoisir.org

Articles relatifs

Fournisseur d’accès à Internet – Abonnement jamais souscrit

Marc Oribelli

Condamnation de Steam : L’UFC-Que Choisir fait reconnaître le droit de revente de jeux vidéo

Marc Oribelli

Souscrire en ligne LIVRETS, CREDIT… VIGILANCE!!!

Marc Oribelli

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies, notamment à des fins de statistiques, dans le respect de votre vie privée. Ok En savoir +