Thématiques

Les obligations des sociétés de crédit « La fiche de dialogue et d’information »

Les obligations des sociétés de crédit

« La fiche de dialogue et d’information »

 

Comme l’a pointé l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, ces dernières commettent encore de nombreuses « omissions ». Dans l’interview sur Europe1, l’UFC vous rappelle donc leurs obligations et quelques principes de bases.

La société de crédit doit vous remettre une fiche de dialogue et d’information, rassemblant toutes les informations sur le crédit, y compris son coût total (TAEG). L’emprunteur doit indiquer ses revenus et ses charges, afin que la société détermine si contracter un nouveau crédit est raisonnable.

Si le prêt dépasse 1.000 euros, la société a l’obligation de vous proposer une alternative à un crédit revolving : un crédit classique, c’est-à-dire amortissable. Si le prêt dépasse les 3.000 euros, la société à l’obligation de vous demander des justificatifs.

Un conseil : Préférer le crédit « amortissable » au  » renouvelable »

Par Gabriel Vedrenne
Le 25 avril 2012
Europe1

TOUJOURS D’ACTUALITÉ EN 2019

Isabelle DUBUISSON
Consultante bénévole à l’UFC Que Choisir de Nîmes

Articles relatifs

Coût de détention des véhicules : La voiture électrique, à contre-courant des idées reçues

Bernard Désandré

GUIDES des VACANCES 2022 – Passez des vacances sereines !!!

Bernard Désandré

Liquidation judiciaire de Thomas Cook 10000 clients français concernés

Bernard Désandré