Actu UFC Nîmes Arnaque Thématiques

ALERTE : Escroqueries au support technique – ORDINATEUR BLOQUE

ALERTE  : Escroqueries au support technique – ordinateur bloqué

Cette arnaque ne date pas d’hier et perdure dans le temps, nous avons eu plusieurs signalements à l’UFC de Nîmes. VIGILANCE !!!

Cette alerte soi-disant de Microsoft vous indique que votre ordinateur a été bloqué et vous invite à appeler un numéro de téléphone. N’appelez surtout pas le numéro. Certaines personnes se sont fait soutirer plusieurs centaines d’euros et ont laissé un contrôle total de leur ordinateur à des personnes malveillantes.

Extrait du support microsoft (ci-dessous)

Important
Les messages d’erreur et d’avertissement de Microsoft n’incluent JAMAIS de numéro de téléphone.

S’en débarrasser :

il suffit simplement d’éteindre le navigateur web. Pour cela, vous cliquez sur les touches CTRL+ALT+SUPPR, puis sur « gestionnaire des tâches ». Là, vous sélectionnez le navigateur et cliquez sur « Fin de tâche ». Vous pouvez ensuite relancer le navigateur en choisissant de ne pas restaurer la session. Pour prévenir les éventuelles attaques, il est également important de procéder aux mises à jour des logiciels et anti-virus.

Dans les cas extrêmes si la procédure ci-dessus ne  fonctionne pas, vous pouvez tout simplement débrancher le câble ethernet  pour couper la connexion.

Signaler l’escroquerie :
sur le site du gouvernement dédié aux contenus illicites, www.internet-signalement.gouv.fr, à la rubrique escroquerie .

Pour plus d’informations, consultez le site de Microsoft en suivant le lien :
Protégez-vous contre les escroqueries au support technique MICROSOFT

A consulter également l’article de Que Choisir actualisé au 21/10/21 :
https://www.quechoisir.org/enquete-arnaque-au-faux-support-technique-ne-payez-pas-n95592/

Articles relatifs

Comparatif Préparations à base de soja

Marc Oribelli

Halte aux surfacturations abusives des fournisseurs d’énergie

Marc Oribelli

GUIDE DES TRAVAUX IMMOBILIER – Préparer vos travaux et déjouer les abus et arnaques

Marc Oribelli