Vers le haut
04 66 84 31 87

Coût d’un appel local

Halte aux surfacturations abusives des fournisseurs d’énergie

thematiques 27 août 2016
Halte aux surfacturations abusives  des fournisseurs d’énergie

Halte aux abus 2Et pan sur le bec des fournisseurs d’énergie !

Une nouvelle loi vient de mettre fin aux abus des fournisseurs d’énergie qui par leurs caprices et position dominante, voire de quasi-monopole, pouvaient vous faire des refacturations, ou facturations écrasantes sans avoir à justifier s’il y avait vraiment eu ces consommations. C’était le principe « tais-toi et paye, sinon je coupe ! »

Pire, par les absences de transmission de factures  ou factures peu claires (le principe de la boîte noire, et d’une gestion kafkaïenne) qui auraient pu vous alerter, du jour au lendemain ils pouvaient décréter un rappel de facturation !

Le texte ci-dessous vous donne toutes les informations pour résister et faire valoir vos bons droits, avec l’UFC-Que Choisir de Nîmes.

La loi limite enfin les abus

Publié le : 18/08/2016

C’est une bonne nouvelle pour les usagers du gaz et de l’électricité. À compter de ce 18 août 2016, les fournisseurs d’énergie ne peuvent plus facturer de montants exorbitants portant sur plusieurs années de consommation.

 

Voilà une mesure de la loi sur la transition énergétique favorable aux consommateurs. Depuis ce 18 août, les fournisseurs de gaz et d’électricité n’ont plus le droit d’envoyer des factures couvrant plusieurs années de consommation. « Aucune consommation d’électricité ou de gaz naturel antérieure de plus de 14 mois au dernier relevé ou autorelevé ne peut être facturée », dispose à présent l’article 224-11 du code de la consommation.

C’est une bonne nouvelle pour les usagers, elle va mettre fin aux factures scandaleuses de plusieurs milliers d’euros qui ont plongé de multiples foyers dans l’endettement ou la précarité. En 2015, près de la moitié des litiges traités par le médiateur national de l’énergie concernaient ces contestations de factures aux montants effarants, en moyenne 3 600 € pour une durée moyenne de 25 mois !

Mais en réalité, cette nouvelle mesure protectrice des usagers ne fait que conforter la loi existante. Car bien qu’ils ne la respectent pas, les fournisseurs d’énergie ont depuis longtemps l’obligation légale de facturer au moins une fois par an sur la base de la consommation réelle.

Attention, pour que cette limite de 14 mois s’applique, l’usager doit impérativement être de bonne foi, autrement dit avoir laissé l’accès à son compteur le jour du relevé ou avoir transmis ses autorelevés de consommation. S’il ne l’a pas fait, il suffit néanmoins qu’il obtempère après la réception du courrier officiel recommandé avec accusé de réception du fournisseur lui demandant de transmettre son index de consommation. C’est seulement à l’issue de cette procédure, si elle reste infructueuse, que le fournisseur de gaz ou d’électricité est autorisé à facturer au-delà des 14 mois réglementaires.

En assainissant les pratiques d’EDF, d’Engie et de leurs concurrents, cette mesure devrait préserver le pouvoir d’achat de nombreux usagers.

← Action de groupe contre BNP Paribas LE GUIDE DES VACANCES SEREINES 2016 →

UFC Que Choisir de Nîmes

UFC Que Choisir de Nîmes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite